Les certifications en gestion de projet sont comme le permis de conduire…

Les certifications en gestion de projet sont comme le permis de conduire…

Les certifications en gestion de projet sont comme le permis de conduire…


Les certifications en gestion de projet sont comme le permis de conduire…

20h de code et 20h de conduite pour décrocher le fameux sésame nous autorisant à conduire sur les route de France et de Navarre ne feront jamais de nous un conducteur confirmé.
C’est un fait.

Mais voilà, nous ne sommes pas seuls à traverser les campagnes et villes au volant de nos bolides.
Environ 40 millions de véhicules sont immatriculés en France.

Afin d’éviter le chaos sur les routes, nous suivons tous les mêmes règles (le code de la route), avons un même vocabulaire (signalisations) et avons appris les meilleurs comportements à adopter (leçons de code + leçons de conduite).

Voilà le but du permis de conduire.
Et non pas faire de nous des Alain Prost ou Sébastien Loeb.

Il en va de même en gestion de projet.

Equipe projet, parties prenantes, client, etc. nous accompagnent sur la route de notre projet.
Et pour éviter, là aussi, le chaos sur notre parcours, nous devons adopter une certaine conduite.

C’est le but des certifications telles que celles du PMI, IPMA et Prince 2 dont les fondamentaux sont proches ou encore des certifications sur les méthodes agiles.

Effectivement, le certificat ne fait pas de nous un chef de projet confirmé.

Mais son obtention démontre que l’on maitrise un vocabulaire métier évitant ainsi tout quiproquo, que l’on embrasse des règles communes de travail et que l’on connait les meilleurs pratiques du domaine.
Car on ne travaille jamais seul sur un projet.

Ceci sans aborder l’accélération de carrière que peuvent apporter certains niveaux de certification… mais c’est une autre histoire.



About the Author


Réussissez vos projets en respectant délais, coûts et qualité grâce aux méthodologies en Gestion de Projet. A propos de l'auteur: Karim Abdi.

6 Comments to “Les certifications en gestion de projet sont comme le permis de conduire…”

  1. [...] 20h de code et 20h de conduite pour décrocher le fameux sésame nous autorisant à conduire sur les route de France et de Navarre ne feront jamais de nous un conducteur confirmé.C’est un fait.Mais voilà, nous ne sommes pas seuls à traverser les campagnes et villes au volant de nos bolides.  [...]

  2. Stéphanie says:

    Bonjour,

    Merci pour votre article. Cela définit clairement les raisons d’être certifiés.

    Mais est il utile d’être certifié pour les 3 ou juste une des certifications PMI, IPMA et Prince2 suffit ?

  3. PMP says:

    Bonjour,
    à mon humble avis, les certifications PMP® et Prince2® sont complémentaires.
    La certification PMP® aide à savoir “Comment on fait?”, les outils … quant à la certification Prince2®, elle répond à la question “Qu’est ce qu’on fait?”.
    D’ou l’intérêt de cumuler les deux

    • angusyoung says:

      Bonjour,

      Merci pour votre intervention.
      Effectivement il y a des différences, mais le référentiel de PMI explique bien quoi faire via les processus même si plus souple que Prince2.
      Par contre je ne vois pas l’intérêt de cumuler les 2 certifications, une seule suffit pour le marché de l’emploi (but des certifications).
      Un fois comprise, “la philosophie” de la gestion de projet prédictive reste la même d’un référentiel à l’autre. Se documenter sur les autres référentiels est suffisant.
      Cordialement

Leave a Reply