Introduction au suivi budgétaire d’un projet 2/2

Introduction au suivi budgétaire d’un projet 2/2

Introduction au suivi budgétaire d’un projet 2/2


Courbes en S, suite

Cet article fait suite à Introduction au suivi budgétaire d’un projet 1/2

cout budgété du travail effectué ou CBTE
 
 

Indice de Performance des Coûts (IPC)

IPC = CBTE / CRTE

Le ratio « coûts budgété du travail effectué» sur « coûts réel du travail effectué » permet de mesurer la quantité de travail accomplie pour chaque euro dépensé.

Si le ratio est égal à 1, cela signifie que nous sommes conformes aux prévisions.
Dans ce 1er cas de figure, la planification et la réalisation ont été parfaites.

Si le ratio est supérieur à 1, cela signifie : soit le budget a été surestimé, soit l’équipe projet est plus performante que prévue.
Cette sur performance peut être problématique.
En effet, si vous êtes sous-traitant par exemple, cela signifie que vous surestimez vos couts de production.
Sur des réponses à appel d’offre, vous pouvez être plus chère que vos concurrents et perdre des marchés.

Si le ratio est inférieur à 1, cela signifie : soit le budget a été sous estimé, soit l’équipe projet est moins performante que prévue.
Dans le dernier cas, vos méthodes de planification et/ou de choix de vos équipes sont à revoir.

 
 

L’Indice de Performance Délai (IPD)

IPD=CBTE / CBTP

Le ratio « coûts budgété du travail effectué» sur « coûts budgété du travail prévu» permet de mesurer le taux de travail effectué par rapport au travail prévu.

Si le ratio est égal à 1, cela signifie que l’équipe projet avance conformément aux prévisions.

Si le ratio est supérieur à 1, cela signifie que l’équipe projet produit plus que prévu.
Nous pouvons en déduire des erreurs lors de la définition des activités ou sur le choix de l’équipe (des séniors à la place de juniors) par exemple.

Si le ratio est inférieur à 1, cela signifie cela signifie que l’équipe projet produit moins que prévu.
Nous pouvons en déduire des erreurs lors de la définition des activités, sur le choix de l’équipe (des juniors à la place de seniors), ou sur le manque de formation pour certains membres par exemple.

 
 

Estimation à achèvement

A partir des données actuelles (Instant T à la période 5), vous devez vous projeter à la fin du projet en prolongeant les courbes CBTE et CRTE.

Vous pourrez ainsi estimer le « reste à faire » et donc l’estimation à achèvement.

 

 
 

En conclusion

Dans cette introduction au suivi budgétaire d’un projet, nous avons survolé l’analyse de la valeur acquise ou « earn value analysis ».

Vous aurez, avec ces deux articles, quelques notions à maitriser pour suivre un projet.
La première partie étant consacrée au suivi, celle-ci aux raisons des possibles écarts.

Pour aller plus loin, vous trouverez de nombreuses ressources sur Internet. Dans votre moteur de recherche, utilisez les mots clés suivants :
En français : gestion de la valeur acquise (ou : analyse par la valeur acquise)
En anglais : earn value analysis



About the Author


Réussissez vos projets en respectant délais, coûts et qualité grâce aux méthodologies en Gestion de Projet. A propos de l'auteur: Karim Abdi.

3 Comments to “Introduction au suivi budgétaire d’un projet 2/2”

  1. mezfor says:

    Cette methode ne s’inscrit plus dans la performance du management de projet!

    La culture d’aujourd’hui est basée sur une période de référence minimale (1 mois..3 mois) et pour chaque processus du projet, pour établir un diagnostic : résultats/objectifs

    bien à vous

    • Exampm says:

      Bonjour,

      Je ne vais pas faire la liste des processus en phase d’exécution (même s’il ne sont pas nombreux) mais attendre la fin de chaque processus ou 1 à 3 mois avant de faire le point sur la situation c’est avancer les yeux fermés pendant cette période.

      Rien qu’un exemple: vous avez quelques consultants à la journée sur un projet.
      Dans mon domaine, entre 1000 et 1500€ la journée, je n’attendrais pas un mois avant de vérifier ou le projet en est.

      Je pense que vous devez confondre avec les itérations scrum, aux vues des périodes présentées.
      La démarche est tout autre et s’applique que dans certaines conditions (besoin mal ou non défini)

      La gestion de la valeur acquise est une méthode parmi d’autres (j’utilise aussi le pilotage par les jalons).
      Mais c’est la seule qui permette un suivi au quotidien, à connaitre donc.

      Cordialement

  2. [...] les articles suivants avant de commencer: Gestion de la valeur acquise (cliquez ici), partie 1. Gestion de la valeur acquise (cliquez ici), partie 2. Le tableau de bord projet (cliquez [...]

Leave a Reply